Publicités

« POUTINE, ARRÊTE! » : Les USA ACCUSENT (encore ! ) un NAVIRE RUSSE de MANŒUVRES DANGEREUSES

RUSSIE USA NAVIRE

Que ce soit un avion, un navire ou une voiture, Washington invente sans cesse des prétextes afin d’accuser les Russes de manœuvres dangereuses. Cette fois-ci, il s’agit du croiseur lance-missiles « San Jacinto », qui aurait été « touché » par le navire de patrouille russe « Iaroslav Moudry » en Méditerranée.

Fait curieux, mais le porte-avions américain s’est lui-même retrouvé d’une façon ou d’une autre dans la Méditerranée et se situait à la même distance du navire russe que lui…

Selon le portail Défense News, se référant aux rapports des marins américains, le navire « Iaroslav Moudry » se serait approché à 150 yards (environ 137 mètres, ndlr.) du croiseur lance-missiles « San Jacinto », qui fait partie d’un groupe de navires assurant la protection du porte-avions « Dwight Eisenhower ».

Selon les données de la Marine américaine, les armes (sur le pont « Iaroslav Moudry », ndlr.) ont été débâchées, mais les militaires n’étaient pas là ». Pourtant, le rapport ne précise pas de quel type d’armes il s’agit.

« Iaroslav Moudry » aurait ensuite surgi dans le sillage du croiseur à une distance d’environ 2.700 mètres et aurait commencé à envoyer un signal: « Ne pas traverser mon cours. » Ces actions ont été qualifiées par la Marine américaine d' »incompatibles avec l’esprit de l’accord » sur la prévention des incidents en mer, tandis que toutes les manœuvres postérieures du navire russe sont caractérisées dans le rapport comme « normales, sûres et professionnelles ».

Il est à noter que le 17 juin, le navire américain USS Gravely « s’est permis de s’approcher dangereusement du patrouilleur russe Iaroslav Moudryï, à une distance de 60-70 mètres », et est ensuite passé devant lui « à une distance dangereuse de 180 mètres de sa proue ».

Lire l’article complet


Appel à la solidarité agissanteLa Côte d’Ivoire et l’Afrique vous seront reconnaissantes de bien vouloir signer la pétition de libération de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo injustement incarcéré à La Haye par la Cour Pénale Internationale (CPI). Cette pétition est  initiée par Messieurs Bernard B Dadié et Joseph K. Koffigoh respectivement écrivain et ancien Premier Ministre de la République du Togo. Veuillez suivre, s’il vous plait, ces liens pour signer cette pétition dont le nombre de signatures attendu est de 22 millions : www.pourgbagbo.com ; http://pourgbagbo.com/.
Merci  infiniment à vous.
Louis Konsack
Publicités
Catégories : RELATION INTERNATIONALE | Étiquettes : , , , , | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “« POUTINE, ARRÊTE! » : Les USA ACCUSENT (encore ! ) un NAVIRE RUSSE de MANŒUVRES DANGEREUSES

  1. Pingback: “POUTINE, ARRÊTE!” : Les USA ACCUSENT (encore ! ) un NAVIRE RUSSE de MANŒUVRES DANGEREUSES — le monde à l’ENVERS | URSS 2.0

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :